Musée Fin-de-Siècle

femme-sur-une-digue

Le nouveau Musée Fin-de-Siècle Museum présente Bruxelles comme étant le carrefour culturel de l’Europe au tournant du siècle. Cette collection exceptionnelle d’œuvres d’artistes belges tels que James Ensor, Fernand Khnopff, Léon Spilliaert, Victor Horta, Henry Van de Velde ou Philippe Wolfers,… et étrangers tels que Paul Gauguin, Auguste Rodin, Pierre Bonnard, Emile Gallé, Louis Majorelle et Alphonse Mucha,… mettra la scène artistique au cœur de la création internationale.

Avec l’organisation, dans les salles mêmes de notre musée, des salons des XX (1883-1894) et de la Libre Esthétique (1894-1914), Bruxelles a constitué un carrefour de la création unique. Si celui-ci ne s’est pas identifié à la vague impressionniste, il a trouvé dans la conjonction du symbolisme, du wagnérisme et de l’Art nouveau les emblèmes d’une identité qui a largement déterminé le visage de Bruxelles. « Bruxelles Capitale de l’Art nouveau » n’est pas qu’une réalité de l’architecture. Le terme recouvre d’abord le dynamisme d’une société. Et celle-ci s’est manifestée dans tous les domaines de la création : littérature, peinture, opéra, musique, architecture, photographie ou poésie ; Maurice Maeterlinck, Emile Verhaeren, Jean Delville, Henri Evenepoel, Constantin Meunier, Maurice Kufferath, Guillaume Lekeu…

museefindesieclemuseum_pos1_web_contraste_coupe_small@2x

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s